dimanche 21 juillet 2019

Swamp Thing


De 1983 à 1987, Alan Moore révolutionne la bande dessinée en posant de nouveaux standards dans le domaine de la narration graphique. Fruit d'expérimentations narratives, dont la langue fluide et poétique atteint des profondeurs de caractérisation sans précédent, ce titre est porté par le trait étrangement fascinant de Stephen R. Bissette. Devenue une référence du genre, la saga de la Créature du Marais s'est hissée au rang d’œuvre incontournable de l'histoire du neuvième art.

Titre en VO: Saga of the Swamp Thing #20-34 + Swamp Thing Annual #2

Traducteur: Alex Nikolavitch

Editeur: Urban Comics

Nombre de pages : 448

mercredi 2 janvier 2019

Watchmen



Quand le Comédien, justicier au service du gouvernement, se fait défenestrer, son ancien allié, Rorschach, mène l’enquête. Il reprend rapidement contact avec d’autres héros à la retraite dont le Dr Manhattan, surhomme qui a modifié le cours de l’histoire. Alors qu’une guerre nucléaire couve entre les USA et l’URSS, tous s’interrogent : qui nous gardera de nos Gardiens ?

A la base Alan Moore prévoyait de centrer son intrigue autour de personnages de Charlton Comics (DC Comics ) comme Blue Beetle, Peacemaker, ou encore Captain Atom. Le point de départ devait être le meurtre de The Peacemaker.
Seulement pour faire face au contexte de Crisis On Infinite Earth , Alan Moore ne pouvait plus utiliser ces personnages. Du coup, de nouveaux personnages sont apparus, et c’est comme ça que Watchmen est né.

Déconstruire les super-héros fût une démarche inédite. Ses personnages sont névrosés, sociopathes, et évoluent dans un univers volontairement insécurisé et instable. Anti-héros mais animés d’une démarche altruiste et égocentrique c’est ainsi qu’ils se mobilisent pour combattre le crime. Et c’est en cela que Watchmen est une véritable bombe : le récit montre pour la première fois (et dans son fondement) comment notre société façonne les (super)hommes animés d’une cause.

Titre en VO: Watchmen

Traducteur: Jean-Patrick Manchette

Editeur: Urban Comics

Nombre de pages: 464

jeudi 6 décembre 2018

Jérusalem


"Et si une ville était la somme de toutes les villes qu’elle a été depuis sa fondation, avec en prime, errant parmi ses ruelles, cachés sous les porches de ses églises, ivres morts ou défoncés derrière ses bars, les spectres inquiets ayant pris part à sa chute et son déclin ? Il semblerait que toute une humanité déchue se soit donné rendez-vous dans le monumental roman d’Alan Moore, dont le titre – Jérusalem – devrait suffire à convaincre le lecteur qu’il a pour décor un Northampton plus grand et moins quotidien que celui où vit l’auteur. Partant du principe que chaque vie est une entité immortelle, chaque instant humain, aussi humble soit-il, une partie vitale de l’existence, et chaque communauté une cité éternelle, Alan Moore a conçu un récit-monde où le moindre geste, la moindre pensée, laissent une trace vivante, une empreinte mobile que chacun peut percevoir à mesure que les temps semblent se convulser. Il transforme la ville de Northampton en creuset originel, dans lequel il plonge les brûlants destins de ses nombreux personnages. Qu’il s’agisse d’une artiste peintre sujette aux visions, de son frère par deux fois mort et ressuscité, d’un peintre de cathédrale qui voit les fresques s’animer et lui délivrer un puissant message, d’une métisse défoncée au crack qui parle à la braise de sa cigarette comme à un démon, d’un moine du IXe siècle chargé d’apporter une relique au « centre du monde », d’un sans-abri errant dans les limbes de la ville, d’un esclave affranchi en quête de sainteté, d’un poète tari et dipsomane, tous sentent que sous la fine et fragile pellicule des choses, qui déjà se fissure, tremblent et se lèvent des foules d’entités. Des anges ? Des démons ? Roman de la démesure et du cruellement humain, Jérusalem est une expérience chamanique au cœur de nos mémoires et de nos aspirations. Entre la gloire et la boue coule une voix protéiforme, celle du barde Moore, au plus haut de son art." Claro

Titre en VO: Jérusalem

Traducteur: Claro

Éditeur: Inculte

Nombre de pages: 1265

dimanche 27 août 2017

Cinema Purgatorio


Tome 1

Nombre de pages: 38


Tome 2

Nombre de pages: 38


Tome 3

Nombre de pages: 38


Ce recueil de bandes dessinées en noir et blanc explore divers genres littéraires et styles graphiques tout en portant un regard nouveau sur les idées d'hier et d'aujourd'hui. Au programme, les scénaristes Alan Moore, Max Brooks, Garth Ennis, Christos Gage et Kieron Gillen réalisent cette anthologie où les monstres, le gore et le grotesque sont le fil rouge qui unit des recits hétéroclites.

Titre en VO: Cinema Purgatorio

Traducteur: Ben KG

Editeur: Panini Comics

jeudi 23 mars 2017

Monster


Avec un premier épisode à l'ambiance tendue et perturbante, situé dans une horrible veille maison dont le grenier renferme un terrible secret, Monster fascina immédiatement les lecteurs de Scream!. L'épisode inaugural fut écrit par Alan Moore, mais les nombreuses obligations professionnelles du scénariste l'empêchèrent de participer aux autres épisodes.

Traducteur : François Peneaud

Editeur : Delirium

Nombre de pages : 4

jeudi 28 janvier 2016

Providence


Tome 1

Nombre de pages: 160



Tome 2

Nombre de pages: 160


Tome 3

Nombre de pages: 160


Alan Moore s'inspire de la vie et du travail de H.P. Lovecraft tout en établissant des connexions avec ses précédents comics, The Courtyard et Neonomicon. Il donne ainsi naissance à un ouvrage hors normes qui crée une nouvelle forme d'épouvante.

Titre en VO: Providence

Traducteur: Thomas Davier

Editeur: Panini Comics

Crossed +100



Cent ans ont passé depuis qu'une épidémie a transformé de nombreux humains en monstres psychopathes. Une historienne prénommée Taylor veut comprendre et retracer ces tragiques événements. Elle n'a jamais vu les infectés de ses propres yeux pourtant ces créatures n'ont pas disparu et le sang risque à nouveau de couler...

Titre en VO: Crossed +100

Traducteur: Ben KG

Editeur: Panini Comics

Nombre de pages: 144